Pose de Tape

Définition 

   C’est au Japon, sous l’impulsion du docteur Kenzo Kase, que cette méthode a vu le jour . Son principe est de soulager la douleur mais aussi d’aider la guérison. Ce praticien s’est appuyé sur l’idée que les muscles ne sont pas seulement responsables des mouvements mais ils sont aussi des vecteurs de la circulation sanguine et lymphatique.

   Innovation importante dans le monde de la contention, cette pratique manuelle peut être un outil supplémentaire dans une prise en charge ostéopathique d’un patient. Cette technique induit pendant 4 ou 5 jours un traitement 24h/24.

Cf. KinésioTaping

Les tapes sont recommandés :

  • En cas de traumatisme musculaire : contractures, élongations, claquages, déchirures…
  • En cas de traumatisme articulaire ou osseux : entorses, contusions…
  • Après la chirurgie, dans le but de diminuer les oedèmes, les hématomes et les douleurs, facilitant ainsi la rééducation.
  • En cas de douleurs vertébrales, mécaniques ou inflammatoires : sciatiques, contractures, lumbago…
  • En cas de douleurs articulaires : périarthrite scapulo humérale, syndrome rotulien…
  • En cas de tendinites : épicondylite, épitrochléite, tendinite d’Achille…

Pour qui ?

  • Adultes
  • Enfants
  • Sportifs
  • Sédentaires
  • Femmes enceintes

Dans quels cas ? (en complément des traitements ostéopathiques et médicaux) :

  • Lors de douleur aiguë et inflammatoire
  • Lors des suites traumatiques
  • Lors des pathologies circulatoires
  • Lors de déficit moteur

 

Comment fonctionne le Kinésio Taping ?

Avec la colle et la tension exercée sur la bande, le Kinésio-taping va permettre de soulever légèrement la peau et générer des circonvolutions, c’est-à-dire des petites vagues qui vont permettre une meilleure circulation sanguine et lymphatique (donc une meilleure récupération). 

1) Diminution de la pression exercée sur les mécanorécepteurs sous-cutanés

Les mécanorécepteurs sont des petits récepteurs neurologiques, situés sous la peau, qui envoient au cerveau une information de douleur lorsqu’ils sont trop comprimés. Le k-tape, en soulevant la peau, décomprime les récepteurs ce qui donne au cerveau une impression de douleur attenuée.

 

2) Amélioration de la circulation sanguine et lymphatique

La peau est comme un pied qui appuie légèrement sur un tuyau d’arrosage. Ainsi, lorsqu’on soulève la peau, comme si on levait le pied, le tuyau d’arrosage, en l’occurrence ici les « canaux lymphatiques », sont moins comprimés et le débit lymphatique est augmenté. Il en est de même pour la circulation sanguine.

 

3) Optimisation de la fonction articulaire

En guidant l’articulation par le maintien avec du tape ou en travaillant sur les ligaments, les tendons ou les muscles, l’articulation aura moins de sollicitations et pourra donc travailler de nouveau de manière équilibrée. Ainsi, les bandes de kinésio taping permettent le retour de l’homéostasie, c’est-à-dire de l’équilibre du corps.

 

4) Action sur différentes structures

Grâce à ses différentes techniques de coupe et de pose, le kinésio taping va pouvoir s’adapter à chaque structure et les traiter spécifiquement. Ainsi, ces bandes auront une action sur les ligaments, les tendons, les muscles, les articulations, les fascias, la peau, etc.

Comment poser les bandes ?

   Il est nécessaire de connaître parfaitement l’anatomie du corps humain pour poser sur les bonnes structures. Il est également primordial de bien maîtriser la tension que l’on exerce sur la bande (par bande il y a au minimum 3 degrés de tension différents.)  Une mauvaise tension de bande est plus néfaste qu’autre chose. Attention, peu de praticiens sont réellement formés au Kinésio taping, choisissez bien votre thérapeute. 

Les recommandations après une pose de Tape

 

  • Mettre une bande de K-tape au minimum 1h avant de transpirer : Se faire poser une bande 10 min avant le départ d’une course n’est pas idéal et est souvent inutile.
  • Ne pas utiliser de sèche-cheveux pour sécher la bande afin d’éviter que la colle fonde et vous brûle la peau.
  • Ne pas frotter la bande avec sa serviette en se séchant. Tapoter sur la bande pour la sécher.
  • Faire attention à ne pas décoller les bandes en remettant ses habits. 

Bibliographie :

https://www.kinesiotaping-france.fr/